Formation des encadrants sur l’axe « Développement de l’offre de service »

Descriptif

Les professionnels aujourd’hui en poste d’encadrement sont très fréquemment issus du champ social et médico-social, et n’ont pas toujours été confrontés à la dimension nécessaire de « développement » et de « commercialisation » des métiers des services à la personne.

Cette formation permettra aux professionnels d’intégrer ou de renforcer cette compétence de façon transversale.

La compétence « développement » se décline donc sur 2 axes :
– En direction des prescripteurs
– Auprès des bénéficiaires directs et des aidants,
Chaque axe étant abordé durant une journée.

Prérequis

Cette formation ne nécessite aucun prérequis

Objectifs

  • Identifier les freins et les leviers à la mise en oeuvre de cette fonction développement de la part des encadrants
  • Construire des argumentaires adaptés au public visé
  • Valoriser et faire connaître toutes les offres de service de son association, au-delà de la demande explicite.

Contenu

Jour 1 :

L’approche « développement de l’activité » : quel regard porté sur cette activité dans l’association

  • Brainstorming , recueil des visions et perceptions des participants, ce que chacun estime déjà avoir intégré dans sa mission relativement à la fonction développement
  • Identification des attentes de chacun sur la formation

Le développement en direction des prescripteurs

  • Les différents partenaires et prescripteurs avec qui travailler :
    • Ceux qui sont déjà connus, avec lesquels l’association a l’habitude de travailler : établir des contacts réguliers, fournir des informations sur les bénéficiaires adressés par le prescripteur (ex : avec le professionnel référent de l’équipe médicosociale ou de la MDPH), actualiser la connaissance des offres de l’association, entretenir la relation ;
    • Ceux avec lesquels il n’a pas été possible de nouer une relation : identifier les freins, inventer une façon nouvelle d’entrer en relation, construire un argumentaire et un positionnement en fonction de l’interlocuteur, communiquer sur le site de l’association en mettant en avant des missions réussies en lien avec la cible du prescripteur ;
  • Les partenaires potentiels non identifiés à ce jour : identification par l’association des acteurs du territoire en contacts plus ou moins fréquents avec le public concerné (centres sociaux, EHPAD, résidences autonomie…)

Les outils à construire ou à faire évoluer

  • La liste des acteurs pertinents du territoire à solliciter ou avec lesquels entretenir une relation régulière
  • La programmation des rendez-vous à prendre (physiques ou en distanciel)
  • Les évènements à créer pour rencontrer les acteurs du territoire
  • Les tableaux de bord de suivi des contacts réalisés et des rendez-vous à prendre, organisation de l’emploi du temps

Jour 2 :

Le développement de l’offre de service avec les bénéficiaires directs et avec les aidants

Evaluation des besoins : aller au-delà de la demande explicite, observer, explorer les attentes et les centres d’intérêt, faire des liens entre l’observation réalisée et l’offre de services disponible mais pour autant non sollicitée par le bénéficiaire, développer une vision 180° de la situation du bénéficiaire

Positionnement de l’encadrant lors de l’évaluation des besoins :

  • Considérer le plan d’aide préconisé par le Conseil Départemental (CD) et la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) comme un point d’ancrage et non comme une fin en soi.
  • Être force de proposition pour une prestation de qualité et un confort de vie (pour le bénéficiaire et pour l’aidant)
  • Intégrer le droit au répit de l’aidant
  • Présenter l’offre de façon appropriée, en écho à l’observation et à l’analyse de la situation de la personne dans son contexte de vie et son environnement
  • Etablir des hypothèses de travail à moyen terme pour engager le bénéficiaire à faire des choix plus larges que ceux pour lesquels quoi il avait initialement fait appel à l’association

Le développement de l’offre de service vers les aidants :

  • Identifier les canaux par lesquels toucher et mobiliser les aidants (lien avec les apports sur les prescripteurs)
  • Développer un argumentaire pour donner du sens et valoriser le service proposé ou sollicité auprès des instances concernées
  • Engager les intervenants à diffuser l’information auprès des aidants rencontrés.

Méthodes pédagogiques

  • Analyse de situations proposées par le formateur
  • Mise en situation et entraînement : critique constructive du groupe sur le discours, le vocabulaire, les formulations, le positionnement de l’encadrant
  • Adaptation des outils

Évaluation de la formation

La validation des acquis se fait tout au long de la formation à travers des exercices d’application et des études de cas

Dates des formations

  • 15 et 16 avril 2021 en distanciel – COMPLET
S'inscrire à cette formation