Nouveauté : Le handicap invisible

Descriptif

Nous sommes tous sensibles aux handicaps quand ceux-ci sont apparents mais certaines personnes souffrent d’un autre type de handicap : le handicap invisible. D’une part parce que ce handicap est difficile à vivre au quotidien et d’autre part parce qu’il n’est pas reconnu en tant que tel par les autres.

Prérequis

Cette formation ne nécessite pas de prérequis

Objectifs

  • Proposer des repères pour la compréhension du handicap invisible
  • Accompagner les professionnels à la réflexion sur l’adaptation de leur pratique pour la prise en charge de ces situations
  • Dédramatiser les difficultés rencontrées face aux défauts d’interprétation

Contenu

  • Apports notionnels et pratiques :
    • Problématique et enjeux de reconnaissance et d’acceptation de la part cognitive et comportementale du handicap
    • Présentation des déficits cognitifs courants à partir de situations concrètes et impacts dans le quotidien des grands troubles cognitifs (apraxie de l’habillage, troubles de l’initiative)
    • Repérage des interprétations courantes et des défauts de postures professionnelles
    • Stratégie et aménagement de la participation du bénéficiaire à la vie quotidienne
    • Présentation des troubles comportementaux
    • Impacts dans les relations d’aide et les postures professionnelles. Présentation de Cas : « La méchante », « le pervers ».
    • Appréhension de la corrélation entre la nature des troubles et interprétations (jugement de valeur / intention du bénéficiaire)
  • Repères méthodologiques
    • Méthode et pratique permettant le repérage des dysfonctionnements cognitifs (« je peux, je sais, je veux ») – Application à la toilette et à l’habillage
    • Introduction de la graduation d’assistance (Aide totale, partielle, incitative, supervision)
    • Comment comprendre la manifestation comportementale ?
    • Repérage des déclencheurs externes (environnementaux) et internes
    • Applications et cas : la désinhibition, le défaut de contrôle émotionnel, l’intolérance à la frustration
  • Repères dans la relation d’aide
    • Les modalités pratiques du plan d’aide dans les actes élémentaires de vie quotidienne
    • Les modalités relationnelles du plan d’aide et la réassurance du bénéficiaire – Prise de recul et relecture les « évènements » comportementaux

Méthodes pédagogiques

  • Echanges de pratiques
  • Etudes de cas
  • Apports notionnels
  • Référence à la littérature des bonnes pratiques
  • Exercices d’évaluation des connaissances au cours de la formation

Dates des formations

  • 31 janvier, 1er février 2019 à Nancy – COMPLET
  • 14, 15 février 2019 à Albi
  • 28, 29 mars 2019 à Grenoble