Nouveauté : le bien-être des bénéficiaires et la qualité de vie au travail des intervenants

Descriptif

Les métiers de l’aide et des soins à domicile sont parmi les plus touchés par les contraintes physiques et l’absentéisme y est ainsi plus important que dans les structures de soins.

L’UNA et l’AG2R La Mondiale, partenaire de longue date sur le sujet de la protection sociale des salariés, se sont associés pour la réalisation d’une offre de prévention dans le secteur de l’aide à domicile en s’appuyant sur des expériences réussies d’amélioration de la sécurité et de la qualité de vie au travail.

En effet, une action de prévention « santé et qualité de vie au travail » a été réalisée dans certaines structures de l’UNA. (UNA ST OMER – SOINS SERVICES ANGERS – UNA GUINGAMP).

Cette action centrée sur l’intervention d’ergothérapeutes a donné des résultats suffisamment encourageants pour que l’UNA et AG2R La Mondiale réfléchissent à une solution qui permettrait de généraliser cette approche de prévention, notamment sur le thème de la montée en compétence des Responsables de secteur, acteurs de la prévention.

Prérequis

Cette formation ne nécessite pas de prérequis

Objectifs

L’objectif général de cette formation est de maîtriser les enjeux pour le capital santé des intervenants et ceux du bien-être des bénéficiaires.

Ainsi, la formation permettra de :

  • Savoir accompagner les intervenants dans la conduite de leurs relations avec les bénéficiaires
  • Savoir conduire une expertise du domicile pour préserver à la fois la santé et la sécurité des intervenants et des bénéficiaires
  • Savoir argumenter pour accompagner le bénéficiaire et sa famille dans le changement, les évolutions de mode de vie au domicile.

A l’issue de la formation, les participants seront en mesure de réaliser une évaluation des besoins d’un nouveau bénéficiaire dans son environnement, de proposer les « outils d’aide » indispensables et d’orienter vers les financements possibles.

De plus, ils sauront définir une mission claire aux intervenants pour créer entre les aidants et le bénéficiaire, une relation « professionnelle » basée sur la confiance et sur la qualité de vie et la sécurité.

 

 

Contenu

  • Etat des lieux des indicateurs sociaux aujourd’hui chez le personnel soignant à domicile : nombre, absentéisme, turn-over, AT, etc.

Les enjeux du bien être des bénéficiaires :

  • La relation intervenant-bénéficiaire : freins et facteurs de succès pour une relation valorisante
  • L’impact d’une relation « réussie » sur la prévention des risques : efficacité, aide technique, appui de la famille

Instaurer une relation « professionnelle » entre bénéficiaire et intervenant

  • La construction d’un programme d’accompagnement du bénéficiaire lors du premier rendez-vous : l’identification des besoins des bénéficiaires en intégrant son environnement et certaines pathologies liées à l’âge ou au handicap
  • L’implication du bénéficiaire et de la famille dans le projet de vie
  • Le positionnement de l’intervenant au centre de la relation (savoir-être et savoir-faire)

Les grands principes de l’Ergothérapie

  • Définition et présentation des bénéfices pour le bénéficiaire/intervenant
  • Présentation des différentes aides techniques et les modalités d’évaluation pour les responsables de secteur
  • Présentation pour chaque pièce du domicile, des recommandations d’aménagements de l’espace, afin de diminuer les contraintes pour les bénéficiaires et pour les intervenants
  • Réflexion sur la manière de mettre à disposition des intervenants les connaissances sur les aides techniques et/ou sur les ressources extérieures

Les ressources extérieures pour accompagner et/ou financer

  • Les organismes officiels, les assurances, les associations

Méthodes pédagogiques

  • Apports théoriques et méthodologiques
  • Echanges et analyses à partir de la pratique professionnelle des participants

Dates des formations

  • 8, 9 octobre 2018 à Paris